Ressources

Comment concilier « User innovation » et « Open innovation »

Dans cet article de Alexander Schroll, About the dispute between Open and User Innovation, l'auteur nous présente le débat au niveau scientifique et académique entre les deux courants de pensée. 

D'un côté, nous avons l'innovation par l'usager (User innovation), concept créé par Eric von Hippel (MIT, Sloan School of Management). Son livre Democratizing Innovation de 2005 (disponible gratuitement en PDF) est une analyse de la nouvelle approche d'innovation et de son accompagnement. Les concepts de cette branche : Lead Users, User Entrepreneurship, Innovation Communities, free revealing of IP (Intellectual Property), Toolkits for Innovation and Design, and Open Source.

De l'autre côté, nous avons l'innovation ouverte (Open innovation), un concept créé par Henry Chesbrough (UC Berkeley). Les concept de cette branche : Organization and process of open innovation within the firm, Intellectual Property Rights, Innovation Intermediaries, and regional/national innovation systems and policies.

Comment les réconciliés pour que les recherches (chercheurs, publications, école de pensée) s'enrichissent mutuellement dans le futur.

Reconnaître que l'innovation ouverte est une captation de valeur, alors que l'innovation des usagers et une création de valeur.

Joel West et Marcel Bogers, dans leur article "Contrasting Innovation Creation and Commercialization within Open, User and Cumulative Innovation", présente le terme innovation distribuée (distributed innovation). Selon eux, c'est une méta-catégorie qui met l'emphase sur la recherche des processus d'innovation qui traversent les frontières des organisations ou qui sont complètement à l'extérieur de celles-ci. Ainsi, pour eux, Distributed innovation = (User innovation + Open innovation).

À mon avis, l'approche des Living Labs s'inscrit dans cette dynamique horizontale et transversale.

L'article est très complet et démystifie les deux courants académiques. À lire !

Join the discussion

  1. Pingback: Geoffroi Garon

  2. Pingback: BUPACY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *