Actualité

« Les pays riches sont condamnés à vivre plus pauvrement » d’Éric Desrosiers

Image : NY Times

Dans le journal Le Devoir, Éric Desrosiers rédige cet article Les pays riches sont condamnés à vivre plus pauvrement où il met en perspective les résultats d'une étude de Pierre Fournier, analyste géopolitique à la Financière Banque Nationale.

Voici le lien de l'étude (version anglaise) : The impact of structural challenges to growth in advanced economies

La spectaculaire ascension de la concurrence des économies émergentes, l'endettement des ménages, des entreprises et des gouvernements, la stagnation du niveau de vie, le vieillissement de la population, le sous-investissement en éducation et en innovation, la montée du protectionnisme et du populisme, l'escalade des prix des matières premières et la perte d'influence des pays occidentaux sur la scène mondiale sont autant de facteurs qui empêcheront les pays riches de retrouver la belle vitalité qu'ils ont affichée depuis des décennies.

Tout le monde semble avoir oublié que la croissance soutenue des 60 dernières années tenait à un contexte tout aussi «exceptionnel que temporaire» né, entre autres, du fait que les États-Unis étaient sortis de la Deuxième Guerre mondiale comme seule et unique puissance mondiale et qu'ils avaient entraîner ensuite les autres pays occidentaux dans leur sillage, a déploré hier en entretien téléphonique au Devoir l'auteur de l'étude, Pierre Fournier, analyste géopolitique à la Financière Banque Nationale.

Gérard Fillion de Radio-Canada parle sur son blogue du risque d'une deuxième récession, le fameux "W" ou "Double Dip" cet automne : Nouvelle récession en vue?

Il reprend des propos de Pierre Fournier.

« La concurrence internationale grandissante, la désindustrialisation et la perte de contrôle en matière d'innovation ont miné la capacité des économies avancées à maintenir une croissance "normale" ou à revenir aux niveaux historiques de croissance économique », dit-il. Selon lui, les économies occidentales ne cesseront de perdre de leur influence au profit des économies émergentes.

Les économies émergentes annoncées sont les celle du BIC (voir l'article Brésil, Inde et Chine, nouveaux leaders de l’économie mondiale). Je l'avais utilisé pour mon billet sur la pollution électronique. (voir l'article iPad : La pollution électronique comme modèle d’affaire)

Aussi, Paul Jorion, anthropologue et économiste, parle de l'état des lieux en août et plus particulièrement la récession en W.


Paul Jorion – Le temps qu’il fait le 13 août 2010
envoyé par PaulJorion. – L'info internationale vidéo.

 

Finalement, un conférence et une animation qui parle de la crise du capitalisme de David Harvey

 

Il est temps de faire circuler l'information et d'agir concrètement.

Join the discussion

  1. Pingback: Geoffroi Garon

  2. Pingback: Nicole Fodale

  3. Pingback: Paul Gaspais

  4. Pingback: Geoffroi Garon

  5. Pingback: Michael Lecuy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *