Événements

Rencontre Quantified Self Montréal septembre 2011

Hier soir, j'étais à la Maison Notman pour participer au 2e Quantified Self Montréal. Je trouve toujours agréable d'être dans une nouvelle activité et de ne connaître personne ! Ouvrir le réseau, les horizons, c'est un must. Alors, je suis là parce que depuis cet été, je m'intéresse au Self-Tracking et j'avais découvert le concept de Quantified Self. J'ai ainsi trouvé cette rencontre de geek d'une autre sous-culture à Montréal. C'est aussi ma participation au Web-in 2011 qui m'amène à réfléchir à cette nouvelle dynamique de l'univers numérique sur lequel nous circulons.

Le chapitre de Quantifed Self Montréal est né en juin dernier et déjà il commence à y avoir des membres (plus de 50) intéressés à participer aux soirées. Pour voir l'ensemble des autres villes dans le monde : http://www.quantifiedself.com/

Pour cette deuxième édition, il y a eu deux présentations :

1 – Goodhop : simplifying health Feedback Loops par Frédéric Chaney

Frédéric Chaney est un entrepreneur très actif. Son parcours dans l'univers du mHealth, connectant la santé et le self-tracking est important. Il est aussi une des mentors de l'équipe de FounderFuel.

  • Co-fondadeur de Theralive, en 2008 avec AT&T spécialisé en DMO (Disease Management Organization) . Utilisation des téléphones intélligents pour collecter, transmettre et analyser la biometrie et offrir des feedback personnel. Il y avait un bracelet de captation de données.
     
  • Co-fondateur de Healthrageous, en 2010, financé par le Northbridge Venture Partners. C'est une plateforme de capture de data qui permet de créer des profils et d'offrir des supports à l'entrainement personnalisés.

Constat, aujourd'hui, il y a beaucoup de services de "Feedback Loop for Health" pour le fitness (ex. RunKeeper) et la gestion des calories (ex. Loseit). Mais la personne doit faire des efforts pour capturer les datas. 

Voici quelques clés de succès des prochaines générations d'applications.

Vision : Drive user right away

1. Faire une application très simple

Les gens veulent changer, mais c'est difficile de changer des comportements. La première étape pour changer un comportement est d'aider à le comprendre !

2. Fournir des feedback instantanément

Éviter les délais, offrir des résultats très rapidement.

3. Laisser les choix de solutions à l'utilisateur

Offrir à l'utilisateur de décider comment il compte utiliser leur réseaux sociaux comme élément de motivation.

Projet GoodHop

Finalement, M. Chaney a présenté son dernier projet, soit l'application Good Hop.

Comme première expérimentation, ils ont utilisé le service Foursquare pour créer un "social game" de nos bonnes ou mauvaises actions de "santé" à travers les lieux que nous fréquentons. Le but est d'offrir une réponse automatique, une visualisation simple et le goût de choisir des lieux pour compenser ses "mauvaises" fréquentations. Ce n'est pas très précis bien entendu, mais c'est un révélateur de tendance disons. Après inscription au service, je suis dans le regret de m'auto-annoncé que je suis à -6. Oups. Je vais devoir faire des check-in plus santé, comme reconquérir mon titre de maire au Commensal !

 

Il serait intéressant d'avoir une liste des catégories de check-In qui sont santé ou non. Par exemple, aller dans un Shusi Bar, je perds des points ;-( Pourtant c'est du riz, des légumes et du poisson en général !

 

2 – Hexoskin : Truly wearable sensors for health tracking par Pierre-Alexandre Fournier

La deuxième présentation était réalisée par, Pierre-Alexandre Fournier, président de Carré Technologie (@carrehealth), une entreprise qui se spécialise en développement de produits de télémédecine et de télécardiologie qui surveillent et enregistrent votre état de santé 24 heures par jour, et fournit les logiciels d'analyse qui repèrent les données sensibles. 

Il nous à présenter le Strap Paradigm, qui consiste à dire que l'industrie continue à offrir toujours plus de gadgets de captation de données biométriques, mais que l'on doit encore les attacher sur nous avec des sangles, soit au bras, au thorax, à la cuisse, aux doigts, même à la tête. Il y a aussi le Borg Syndrome, où depuis les années 80-90, ont nous présente le futur avec des claviers sur le corps, des caméras devant un oeil, un casque et un atèle au bras pour devenir un cyborg.

Il fait en suite le constat que ce que les gens acceptes de transporter doit presque impérativement aller dans une poche de pantalon ou un sac à main. Ont parle des clés, du porte-feuille, d'une montre et des lunettes (plus pour le look) et bien sur le cellulaire et les lecteurs MP3 de ce monde. Au niveau de la santé, il y a le FitBit qui semblent être très populaire. C'est un petit gadget qui permet de capter le nombre de pas que l'on fait par jour et le pattern de nos cycles de sommeil. Mais, il y a des limites dans l'appropriation.

Hexoskin

Avec le constat que :

1. les gens vont porter ce qu'il porte déjà

2. les vêtements seront connecté à des capteurs

3. les téléphones intelligents seront les interfaces

Alors, nous avons eu droit au première image du produit qui développe, soit des vêtements qui intègre les capteurs directement. Le modèle présenté était un t-shirt moulant qui peut être mis sous une chemise, ou pour faire du sport. En faite, il sera possible de l'intégrer dans plusieurs types de vêtements.

Cette t-shirt intègre des capteurs pour 3 usages : l'activités sportive et le fitness, le rythme cardiaque (stress, fatigue, pression) et le sommeil (sleep monitoring).

Cette idée géniale demande de la recherche et développement très importante, autant pour les capteurs flexibles, que pour la résistance au lavage, les coûts à l'unité (sera assez accessible semble-t-il), etc.

Ils ont une approche de captation de données plus ouverte et collaborative par les utilisateurs.

Je ne peux pas diffuser d'images parce que le lancement du site Web du produit sera pour bientôt. À suivre. 🙂

 

Bref, j'ai bien aimé ma soirée au Quantified Self Montréal. On se croise au prochain !

Join the discussion

  1. Pingback: Geoffroi Garon

  2. Pingback: QS Montreal

  3. Pingback: Carré Health

  4. Pingback: Le phénomène du Self-tracking (Quantified Self) au Web-In 2011 « Geoffroi Garon M.A.| Expert/formateur Internet, Entrepreneur en innovation sociale/numérique et Techno-anthropologue du Web

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *