Événements

Compte-rendu du 2e Rendez-vous des entrepreneurs sociaux

J'ai eu l'occasion de participer à cette deuxième édition du Rendez-vous des entrepreneurs sociaux organisé par l'INM. Il y aurait eu un peu plus de 160 personnes lors de cette journée de conférence. La formule était plus traditionnelle avec un seul lieu pour toute la journée, soit la salle de l'Olympia. L'an dernier, l'événement se passait dans les locaux de la Grande bibliothèque, il y avait eu beaucoup plus d'interactions en sous-groupes sur plusieurs thématiques. Selon mes sources, le but de cette formule plus classique était de faire connaître le concept de "entrepreneurs sociaux" à des futurs investisseurs et partenaires. On verra le résultat.

L'invité d'honneur de la journée a été Jean-Marc Borello, Président du Mouvement des entrepreneurs sociaux en France et directeur général du groupe SOS (France).

La matinée fût intéressante avec comme première conférence celle de M. François Couillard, président fondateur de Stratégies & Direction Consultants, qui est venu parler de son parcours et de la 3e voie de l'entrepreneuriat, le "social business". Concept développé par Muhammad Yunus.

Par la suite, quelques présentations éclaires (diaporama 20×20) d'exemples de projet d'entrepreneurs sociaux:

  • Johanne Desrochers, directrice associée du réseau et santé du Nord pédiatrique au centre universitaire de santé McGill ;
  • Sandrine Faust, fondatrice et directrice générale chez Allô-prof ;
  • Stéphane Lavoie, directeur général de la Tohu ;
  • Luc Parlavecchio, président directeur général de DesÉquilibres ;
  • Sidney Ribaux, cofondateur, coordonnateur général et porte-parole d’Équiterre.

Voici la captation vidéo de cette première partie :

Puis, un panel sur "Faire le pari de l'entrepreneuriat social" :

Voici la captation vidéo des discussions de ce panel :

Pour ma part, ce fut intéressant comme matinée avec des exemples et des réflexions sur le modèle de développement de la coop Innov X.0 et mon accompagnement d'expert-conseil en innovation ouverte et commercialisation Web. Mais je crois qu'un nombre important de participant avaient des préoccupations plus de type "PME" que "grande entreprise" et qu'ils auraient aimés des discussions plus près du secteur de l'économie sociale.

Join the discussion

  1. Pingback: Geoffroi Garon

  2. Pingback: À go

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *