Doctorat

Donnée vivantes (Warm Data), transcontextualisation et complexité avec Nora Bateson

Une journée de réflexion et d’atelier avec Nora Bateson, la fille de Gregory Bateson, sur le concept des données vivantes (Warm Data). L’approche systémique, la contextualisation et la complexité.

Lieu : mercredi 10 janvier 2018 à la SAT.

« Les principaux problèmes dans le monde sont le résultat de la différence entre la façon dont la nature fonctionne et la façon dont les gens pensent  » ~ Gregory Bateson

Dans le monde sursaturé de distraction et de confusion, il est plus important que jamais de développer des relations humaines efficaces et de soutenir le développement et l’action individuels et collectifs. Des moyens pratiques de voir et de comprendre l’information sur les relations interdépendantes sont nécessaires devant une complexité en croissance rapide.

Nora Bateson est présidente de l’International Bateson Institute, qui se consacre au développement du travail révolutionnaire de son père Gregory Bateson, qui étend la théorie des systèmes et la cybernétique aux sciences sociales et comportementales. Son travail s’appuie sur cela, en posant la question «Comment pouvons-nous améliorer notre perception de la complexité dans laquelle nous vivons, afin que nous puissions améliorer notre interaction avec le monde?»

Aujourd’hui Nora se concentre sur la sensibilisation et le dialogue sur les données vivantes – utiliser des données contextuelles et centrées sur l’humain pour soutenir l’efficacité face à la complexité croissante et à l’exploitation généralisée des «grandes» données personnelles.

L’utilisation d’informations obtenues sans contexte et figées dans le temps est souvent une base erronnée lorsqu’on travaille avec des systèmes complexes (vivants). Reconnaissant que des solutions prédéterminées ne permettent pas de résoudre des problèmes complexes, l’International Bateson Institute développe une catégorie d’informations qui fournit un contexte et des limites pour comprendre les conditions complexes, et est appelée «données vivantes». Celles-ci décrivent les interdépendances relationnelles, y compris les contradictions, les goulots d’étranglement et les incohérences nécessaires dans les processus inter-relationnels au fil du temps.

Dans un atelier de dialogue, Nora explorera avec nous quelles sont les données vivantes, pourquoi elles sont si importantes dans un monde de cacophonie constante et comment elles peuvent être utiles ou essentielles dans une telle initiative humaine. Nora Bateson est une productrice de médias et éducatrice dévouée aux possibilités de l’évolution humaine. Son travail comprend le documentaire primé An Ecology of Mind, diverses productions multimédias et l’élaboration de programmes d’études pour les élèves du primaire et du secondaire. Elle a récemment publié un nouveau livre de renommée internationale intitulé «Small Arcs of Larger Circles – encadrant d’autres modèles».

——

“The major problems in the world are the result of the difference
between how nature works and the way people think” ~ Gregory Bateson

In today’s over-saturated world of endless distraction and confusion, it is more important than ever to develop effective human relationships and offer support for both individual and collective development and action. Practical ways to see and understand information about interdependent relationships are necessary when our world is rapidly becoming more relationally-complex in nature.

Nora Bateson is president of the International Bateson Institute, which dedicated to research and development of her father Gregory Bateson’s groundbreaking work extending systems theory and cybernetics to the social and behavioural sciences. Her work builds on that, asking the question “How we can improve our perception of the complexity we live within, so we may improve our interaction with the world?” Most recently Nora has focused on raising awareness and dialogue about warm data – identifying and using contextual and human-centred data to support effectiveness in the face of growing complexity and the widespread exploitation of personal “big” data.

Utilizing information obtained without context and frozen in time is often a basis for error when working with complex (living) systems. Recognizing that complex problems cannot be solved by pre-determined solutions, the International Bateson Institute is developing a category of information specifically dedicated to describing contextually-based relational interactions, This category of information provides context and boundaries for understanding complex conditions, and is called “warm data”.

Since warm data describes relational interdependencies, it must also include the necessary contradictions, bottlenecks and inconsistencies that occur in inter-relational processes over time.

In a salon/dialogue workshop setting Nora will explore with us what warm data is, why it is so important in a world of constant cacophony, and how it can be helpful or essential to virtually all human initiatives in a digital environment.

Nora Bateson is a media producer and educator with a steadfast dedication to the possibilities of human evolution. Her work includes the award-winning documentary « An Ecology of Mind », various multimedia productions and developing curriculum for elementary and high school students. She recently published an internationally-acclaimed new book “Small Arcs of Larger Circles – framing through other patterns”.

À suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *