Actualité

De l’industrie du multimédia au SuperPhone Nexus One de Google

Hier, plusieurs étaient en attente de la conférence de presse annoncée par Google. Ils ont faite la présentation officielle d'un nouveau téléphone intelligent, le Nexus One de Google. Il est produit par HTC et utilise le système d'exploitation Android (développé aussi par Google).

Il y a plusieurs très bon billets et articles qui présentent les caractéristiques et les nouveautés du Nexus One. Voici une courte sélection :

Voici une image qui compare les différents téléphones intelligents sur le marché en janvier 2010 :

nexus one iphone droid

J'ai bien hâte qu'il soit disponible au Canada et de pouvoir enfin quitter mon Blackberry (3 ans déjà!)… Je vais oublier mon épisode avec le Samsung Instinct.

 

L'innovation socio-technique s'accélère

Le titre de mon billet réfère à la première période de l'internet grand public (1995-2001) où au Québec et ailleurs, c'était l'industrie du multimédia qui représentais les acteurs et les producteurs de contenu diffuser sur Internet. Lors de la création de l'Alliance numérique (fusion de CESAM et d'autres associations), je me souviens d'une journée de conférences en 2000 sur l'avenir de l'industrie où le philosophe Hervé Fisher nous parlais de la court histoire de l'internet et de l'absurdité de l'obstination de quelques producteurs à mettre des contenus vidéos sur un téléphone cellulaire ayant un écran très miniature. À cette époque, personne ne voyais venir l'éclatement de la bulle technologique, l'arrivé de la haute-vitesse, la puissance des appareils numériques et l'apparition de services Web de diffusion de contenu (Youtube), etc. Aujourd'hui la puissance des téléphones intelligents précipitent tout le monde à produire des contenus accessibles par appareil mobile.

Les temps s'accélèrent parce que maintenant il y a l'industrie du Web, l'industrie du jeu, l'industrie du cinéma et l'industrie de la mobilité.

La conférence The next 5,000 days of the web de Kevin Kelly en décembre 2007 au TED présente très bien cette accélération.

 

Une nouvelle technologie remplace souvent plusieurs autres devenus désuètes ou moins populaires, avec les téléphones intelligents comme le Nexus One et le iPhone, le Palm (pourtant dominant en 2001) à perdu beaucoup de plumes. Aujourd'hui, l'industrie des GPS est en danger potentiel, l'industrie des montres aussi (les plus jeunes utilisent leurs cellulaires pour savoir l'heure), etc. En paraphrasant Darwin : "Les entreprises qui survivent ne sont pas les entreprises les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s’adaptent le mieux aux changements".

Join the discussion

  1. Pingback: Geoffroi Garon

  2. Pingback: Geoffroi Garon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *