Chercheur

Je suis un résident numérique de l’Estonie

e-residency-resident-numerique-Estonie-Geoffroi-Garon-Epaule-fevrier2016-4

Après quelques semaines d’attente, j’ai été ce matin à l’ambassade de l’Estonie située à Ottawa pour récupérer ma carte d’identité numérique de mon nouveau statut de e-résident ou résident numérique (e-resident). C’est l’article de Julien Brault du Journal Les Affaires qui m’a permis de découvrir cette opportunité.

e-residency-resident-numerique-Estonie-Geoffroi-Garon-Epaule-fevrier2016-1

e-Residency est un programme de la République de l’Estonie qui permet à d’autres citoyens du monde de ce créer une identité vérifiée et reconnue par l’État dans ce pays et d’offrir l’opportunité à ceux-ci de se créer une entreprise légale dans ce pays qui est dans la zone euro. Ils veulent atteindre d’ici 2025 près de 10 millions de résidents numériques. Ils développent ce projet en mode startup avec des itérations et des ajustements rapides.

Voici ma carte de résident numérique.

e-residency-resident-numerique-Estonie-Geoffroi-Garon-Epaule-fevrier2016-2

Concrètement, cette identité numérique sécurisée me permet :

  • d’établir une entreprise en ligne en Europe
  • d’ouvrir un compte bancaire dans une banque estonienne
  • de gérer mon entreprise à distance (taxes, impôts, etc.) – ce n’est pas un paradis fiscal (20% d’imposition)
  • d’effectuer des signatures électronique et des contrats légaux

Ce programme fait partie d’une plus large stratégie appelée e-Estonia dans lequel le pays en entier veut devenir un véritable état numérique avec des citoyens connectés. Ils ont mis en place depuis plusieurs années une infrastructure technologie très sécuritaire permettant de le faire. Les citoyens peuvent faire leur impôt en ligne, accéder à une multitude de services et même voter aux élections.

Ainsi, je me suis lancé dans cette aventure pour deux raisons :

1. Je suis un chercheur qui s’intéresse aux usages numériques dans tous les secteurs d’une société. e-Estonia est une opportunité de voir de l’intérieur (en partie) comment se déploie une telle société numérique. Selon moi, ce pays est un grand laboratoire vivant de 1,3 million de personnes qui sont motivées et mobilisées pour innover et améliorer collectivement leur qualité de vie.

2. Je suis un entrepreneur en technologie éducative et je compte bien créer une structure légale en Estonie pour développer des projets avec des partenaires européens.

Selon ce tableau de bord e-Residency, nous en sommes à 100 Canadiens (20e pays)  sur un total de près de 7865 résidents. Aussi, selon la responsable à l’ambassade, il y aurait autour de 40 Québécois qui seraient des e-résidents.

Vous pouvez suivre les nouvelles via Twitter @e_Residents, @e_Estonia, #eresidency et la page Facebook e-Estonia.

Bien sur, je vais documenter mon parcours tout au long de cette aventure numérique!

Join the discussion

  1. Pingback: Technologies de confiance et société ouverte : blockchain, fab lab et badges numériques | Geoffroi Garon-Épaule, M.A., Doctorant Entrepreneur et chercheur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *