Actualité

Facebook : une arme de destruction massive de réputation

Lorsque je finissais d’écrire le billet Les médias sociaux autour de Lhasa de Sela pour dénoncer l’injustice, il est arrivé quelque chose sur le Web! Des gens, qui étaient offusqués des propos de Louis Lacroix, animateur de radio à FM93 à Québec, tenu à l'endroit de Lhasa de Sela, ont démarré le groupe Lhasa : Pour des excuses publiques de Louis Lacroix sur Facebook. Et là, il s'est passé quelque chose de fascinant; j'ai vu l'effet viral des réseaux sociaux en temps réel. J'ai donc pris le temps de rester observateur-participatif du mouvement jusqu'à assez tard dans la soirée!

Voici des statistiques (non-professionnels) de l'évolution du groupe.

  • En 6 heures, entre 19h00 et 01h00, le groupe est passé de 140  à 1960 membres. Fait surprenant, même s'il était tard un soir de semaine, la cadence des inscriptions comme membre est demeurée la même.
  • Dans le plus fort de l'activité dans le groupe, il y avais une moyenne de 6 inscriptions à la minute !
  • Plus de 350 messages sur le babillard et des quantités impressionnantes de commentaires à ces messages. (il y a eu beaucoup de répétition des mêmes messages par les administrateurs du groupe et des personnes parce que les gens qui arrivaient, ils n'avaient pas le temps d'aller voir les anciens messages plus bas.)

Dès le début de mon observation active, vers 21h45, j'ai senti comme une frénésie s'installer dans les commentaires, dans les encouragements, comme si c'était une course, une émeute. On référait son courriel pour lui envoyer des messages, on indiquait le numéro de téléphone de la station, du CRTC pour porter plainte, bref, on relayait les informations. Même les profils Facebook des deux principales cibles ont été identifiés et référés. Dans le cas de Louis, une photo de lui habillé en militaire avec une arme au corps a amené plusieurs commentaires. La photo du groupe que les administrateurs ont choisie était celle de Louis avec Stephan Harper!

Au niveau du contenu, vous vous doutez bien que dans les premières heures, la totalité des messages étaient négatifs à l'endroit de l'animateur, de sa collègue, de la station FM93. Mais plus le temps passait, plus les propos étaient agressifs, "quasi" diffamatoire et quelques personnes ont alors commencé à faire des commentaires en disant de ne pas aller trop loin. Beaucoup de frustration et de mauvaise critique ont été écrites, mais le réseau social Facebook est un site fermé sur lui-même, alors l'impact négatif des messages sera moins perçu parce que Google ne peut pas indexer les contenus produits dans Facebook. Alors qu'avec Twitter, chaque message devient une page web unique qui restera sur le Web. Le sujet n'était plus autant débattu via Twitter que précédemment dans la journée. Dans ce cas-ci, les gens ont rapidement été invités à aller faire des commentaires à l'extérieur de Facebook en étant redirigés vers le billet de Patrick Lagacé J’essaie d’éviter de dire la-radio-de-Québec… . Ainsi, sur les 187 commentaires du billet, entre 19h00 et 22h30, il y en a eu 80 nouveaux. Ont peut penser que le modérateur a quitté son boulot pour aller se coucher et que demain, il devra valider une bonne quantité de commentaires !

Bref, j'ai un double sentiment, celui ébahi d'avoir assisté à la démonstration impressionnante de l'effet viral des réseaux, mais à la fois le sentiment de dégoût d'avoir assisté à la lapidation publique d'une réputation médiatique et personnelle d'un animateur de radio. Étrange comme sensation.

 

AJOUT : 7 janvier 2010 – 19:00

Au niveau des statistiques de la journée, le groupe sur Facebook a continué sur sa lancée de la veille :

  • 1960 membres à 1h00
  • 2613 membres à 8h00
  • 3189 membres à 9h30
  • 4200 membres à 12h50
  • 5641 membres à 15h35
  • 6001 membres à 16h43
  • 6428 membres à 19h00

Et le nombre de commentaire sur le billet de Patrick Lagacé J’essaie d’éviter de dire la-radio-de-Québec…est passée de 187 à 312 !

Passons au déroulement des moments forts :

Ce matin, lors du show du matin à FM93, l'animateur et son équipe ont défendu Louis Lacroix et ils ont dit qu'ils avaient reçu beaucoup de courriels et de messages, dont plusieurs haineux et diffamatoires. Voici l'extrait audio de leur conversation : Louis LACROIX joue au "Shock Jock" (Lhasa de Sela).

Le blogueur Louis Lafontaine publie son billet Lhasa de quoi ? où il prend position contre ceux qui désire des excuses de l'animateur. Il reçoit beaucoup de critique via Twitter, Facebook et les commentaires de son blogue.

C'est en début d'après-midi que l'animateur Louis Lacroix a fait officiellement ses excuses dans un texte qu'il a lu en onde. Version texte dans l'article du Journal Le Soleil de Québec Affaire Lhasa de Sela: Louis Lacroix s'excuse en ondes et version audio Louis Lacroix s'excuse.

La majorité des commentaires sur Facebook et sur Twitter disait accepter ses excuses et que le dossier était clos. Les administrateurs du groupe sur Facebook ont retiré les photos de Louis Lacroix et ont annoncé que la mission du groupe était accomplie. Plusieurs des membres ont commencé à dire qu'il quittait le groupe. Mais chose surprenante, malgré les excuses en après-midi, l'abonnement de nouveau membre se poursuivait… en faite, encore au moment de publier ces lignes.

Finalement, Patrick Lagacé a publié un autre billet sur son blogue : Louis Lacroix s’excuse.

Ainsi, je crois que cette histoire se termine raisonnablement bien dans les circonstances. Il y aura certainement des réflexions à faire dans l'avenir, mais laissons la poussière retomber.

Le message le plus significatif vient de Cécile Gladel : "Excuses honorables, tournons la page….Repose en paix".

 

AJOUT : 11 janvier 2010 – 22:30

Pour conclure cet épisode, les membres groupes ont été invité :

Fait surprenant, les deux administrateurs ont quitté le groupe (!) en pensant qu'ils pourraient ainsi le fermer puisque la mission première de celui-ci était d'obtenir des excuses de l'animateur. Mais, Facebook n'est pas fait ainsi! Alors, ce groupe est sans administrateur, laissé à lui-même… et les inscriptions se poursuive avec 8014 membres !

Plusieurs membres tentent de convaincre les membres que le groupe est fini, mais plusieurs persistent !

Join the discussion

  1. Pingback: Geoffroi Garon

  2. Smumdax

    Correctif: Google indexe les murs de groupes Facebook… voici celui du (fameux) groupe dont il est question: http://www.google.com/search?hl=en&safe=off&tbo=1&q=site%3Awww.facebook.com+group+louis+lacroix&aq=f&oq=&aqi=

  3. Smumdax

    Je trouve ça ironique comme situation… Louis Lacroix s’efforçait (sans réussir, visiblement) de faire comprendre au gens que les médias cherchent à faire de Lhasa de Sela une mégavedette post-mortem, alors qu’on en entendait pas autant parler avant sa mort…

    Chose qui arrive vraiment régulièrement suite à la mort d’un artiste X. Un peu comme l’après-mort de Michael Jackson, où soudainement tout le monde le trouvait donc beau, fin, gentil et full talentueux… mais pourtant dans les dernières années, on le lapidait de toute part. Certains ont qualifié ça d’hypocrisie des gens… Dans le cas de Lhasa, c’est une autre forme d’hypocrisie qui s’effectuait… celle où on parlait peu d’elle avant, et là c’est soudainement l’artiste de l’heure, dépassant même Céline Dion selon certain (notez que je préfère bien évidemment Lhasa à Céline).

    Mais qu’est-il arrivé… Lacroix s’est mal exprimé?… les gens ont mal compris?… Les couteaux volent pas pour la défense de cette artiste, alors que M. Lacroix semblait pointer les médias pour leur hypocrisie… Aussi bien dire que les détracteurs de M. Lacroix sont hypocrite également… si tous ces supposés fans de Lhasa avaient mis leurs efforts pour la promouvoir quand elle était vivante… peut-être qu’aujourd’hui M. Lacroix n’aurait pas dit ce qu’il a dit.

  4. Smumdax

    Ah… mais dans tout mon roman, j’ai oublié de mention ce que je trouvais ironique… lol

    Alors voilà… ce que je trouve ironique, c’est que Louis Lacroix s’efforçait de démontrer que les médias étaient en train de mettre sur un pied d’estale trop élevé une artiste qu’ils n’adulaient pas autant de son vivant….

    Et là, alors que des foules s’enflamment suite à ses propos (mal compris selon moi)… ils agissent un peu comme les médias dénoncés par Lacroix: ils accordent trop d’importance à un individu qui, avant hier, n’était pas vraiment connu lui non plus…

    Ironique.

  5. Pingback: Smumdax

  6. Pingback: Philippe Gammaire

  7. Pingback: Nicole Fodale

  8. Pingback: topsy top20k fr

  9. Regina Baudin

    @Smumdax : S’il est vrai que la réaction négative engendrée par les commentaires irrespectueux de l’animateur du 93 FM envers la défunte en a choqué plus d’un, c’est aussi le manque de professionnalisme du dit animateur qui a aussi choqué.

    Comment se fait-il qu’un journaliste, qui dit pratiquer son métier depuis plus de vingt ans, ait pu manqué à l’étique de façon aussi flagrante ? Il habite Québec, qui n’est pas exactement un trou perdu. On y compte deux quotidiens, un hebdo culturel et plusieurs stations de radio alternatives et communautaires, une université, un conservatoire de musique et cinq CÉGEPs ! Et Internet haute-vitesse y est aussi disponible, à ce que je sache. La moindre des choses pour ce « journaliste » n’aurait-il pas été de prendre le téléphone et de s’informer auprès d’autres journalistes spécialisés en musique sur la carrière de la chanteuse, au lieu de se vanter de sa propre ignorance et de dénoncer la supposée enflure médiatique entourant le décès de Lhasa de Sela ?

    Le fait est que celle-ci jouissait d’une réputation qui débordait les frontières du Québec, même si elle n’avait pas l’envergure de Celine Dion. Visiblement, c’est plutôt le « journaliste » qui a été dépassé par son ignorance du phénomène que j’appellerais la « notoriété horizontale ». Les admirateurs sont accourus de partout à sa défense mais aussi pour dénoncer ce manque impardonnable de professionnalisme.

    Ce « journaliste » a dû s’excuser, parce qu’il n’avait tout simplement plus le choix. Voilà la vrai force des réseaux sociaux : démocratiser l’information et remettre certaines « têtes enflées » à leur place.

    Quand à l’hypocrisie des « supposés fans », je vous ferai remarquer que certains amoureux de la musique se préoccupent très peu du potentiel commercial d’un artiste, pour se concentrer sur ses mérites artistiques ? De même que certains artistes préfèrent passer par des canaux moins commerciaux afin de préserver leur liberté artistique. Ce qui n’autorise pas de soi-disant « journalistes » à décréter que ces artistes sont inintéressants parce que ni lui ni ses amis ne les connaissent.

    Et en passant on écrit « piédestal ».

  10. Pingback: Geoffroi Garon

  11. Pingback: Thierry Clermont

  12. Pingback: Martin Tessier

  13. Pingback: Laurent Javault

  14. Pingback: Laurent Javault

  15. Pingback: mariedmartel

  16. Pingback: Alba de Luna

  17. Pingback: Valentin Bouttiau

  18. Pingback: pierre-yves revaz

  19. Pingback: Philippe

  20. Pingback: Selim

  21. Pingback: Kelly Villori

  22. Pingback: Les médias sociaux et le décès de Lhasa de Sela - Geoffroi Garon | Expert conseil et anthropologue du Web social

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *