Chroniques

Des humains sur Mars en 2024 avec Space X

La présentation de @elonmusk lors du était une mise à jour des avancés dans le projet « Making Humans a Multiplanetary Species » (minute 21:00) présenté l’an passé à pareille date.

Voici la vidéo de la conférence :

Son équipe et lui ont réussi a trouver le modèle technologique et financier pour aller sur Mars tel que prévu l’an dernier. Il est nécessaire de créer un seul type de vaisseau spatial entièrement réutilisable et autonome, le BFR (pour Big Falcon Rocket ou à la blague « Big Fucking Rocket »), qui remplacera les Falcon et les Dragon. Il y a 2 configurations, soit le BFR version cargo (150 tonnes de marchandise, objet de 9m de diamètre) et un BFR version équipage (40 cabines pour un total 100 personnes).

 

Usages du vaisseau BFR de Space X

Elon a dit qu’il était déjà en train de bâtir la première version du BFR dans ces usines et pense pouvoir faire un premier lancement dans 9-12 mois, soit en 2018.

Les satellites

  • Nettoyer les déchets spatiaux dans l’orbite terrestre

Aller sur la lune

Possible d’aller sur la lune sans besoin de nouveau carburant pour revenir. Y installer une base lunaire, parce qu’on est en 2017!

 

Aller sur mars

Voyage #1 – aller sur mars en 2022 avec 2 BFR Cargo.

  • Confirmer les ressources d’eau et identifier les dangers
  • Mettre en place l’énergie et l’infrastructure pour supporter la vie

Voyage #2 – aller sur mars en 2024 avec 2 BFR équipage et 2 BFR Cargo

  • Créer l’usine de production de carburant
  • Création de la première base vers une une ville 100% autonome

 

Voyager sur terre en accéléré

En final, il a présenté l’idée de pouvoir aller partout sur la planète en moins de 1 heure, voire 30 minutes, en passant par l’espace.

Voici la vidéo de présentation. À la fois fascinant mais aussi discutable au niveau de l’impact sur l’environnement, l’économie circulaire et la répartition de la richesse.

Toujours une aventure incroyable devant nous, mais sommes nous prêt pour la réaliser? Pas seulement pour quelques élus et privilégiés, mais il faut trouver une manière que tous puissent y contribuer et y jouer un rôle

Ainsi, je propose l’utilisation des badges numériques pour contribuer dans l’aventure de devenir une espèce multiplanétaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *